Nouvelles

Motion visant à accorder la distinction de Citoyen d’honneur de la Ville de Montréal à M. Raif Badawi

Motion déposée au conseil municipal du 23 novembre 2015 - 16 novembre 2015

Attendu que lors du conseil municipal du 23 février dernier, les membres du conseil ont adopté la motion CM15 0092 Déclaration de soutien à M. Raif Badawi et demandant l’intervention du gouvernement du Canadajoignant ainsi le mouvement international grandissant en faveur de la liberté d’expression et contre le châtiment barbare infligé à M. Badawi par le système judiciaire de l’Arabie Saoudite;

Attendu que le gouvernement du royaume de l’Arabie Saoudite a choisi d’ignorer à la fois la demande pour la libération de Raif Badawi et celle pour le renoncement à la peine inhumaine de 1000 coups de fouet;

Attendu que la famille de Raif Badawi a trouvé refuge à Sherbrooke, ville qui lui a récemment conféré le statut de citoyen d’honneur;

Attendu que le gouvernement du Québec a remis en juin dernier un certificat de sélection du Québec pour motifs humanitaires à Raif Badawi;

Attendu que le mois dernier,le Parlement de l’Union européen a décerné à M. Raif Badawi le prestigieux prix Sakharov, soulignant ainsi sa lutte pour la liberté d’expression et les droits fondamentaux;

Attendu que Raif Badawi a reçu de nombreux autres prix, comme le prix Netizen 2014 de Reporters sans frontières et le One Humanity Award décerné par PEN Canada;

Attendu qu’Amnistie Internationale et d’autres organisations travaillant à la promotion de la paix et de la démocratie ont appelé les gouvernements et les citoyens à poursuivre leurs efforts pour obtenir la libération de Raif Badawi;

Attendu que la Ville de Montréal a accordé à des citoyens d’autres pays la distinction de « Citoyen d’honneur », comme Charles Aznavour et Salvatore Adamo en 2002, Raoul Wallenberg en 2012 (à titre posthume) ou encore le Dr Thomas Boni Yayi en 2013;

Il est proposé par Benoit Dorais

Et appuyé par Marvin Rotrand

Que la Ville de Montréal déclare Raif Badawi « Citoyen d’honneur »;

Que le conseil municipal demande au gouvernement du Canada de dénoncer la condamnation et la peine imposée à M. Badawi et de demander sa libération immédiate.

Retour aux nouvelles